La Finlande, la Suède et la Norvège renforcent leur coopération militaire dans le Nord : préparatifs accrus pour d’éventuelles opérations militaires

Rédigé par Kirsi Heikel, correspondante sur les pays nordiques pour Yle
Traduit par Jordane Liebeaux, remerciements à Marc Champion
Date originale de publication : 29/09/2020

Contexte :


La Norvège est membre de l’OTAN, la Suède et la Finlande sont membres de l’Union Européenne, mais toutes font partie du Conseil Nordique, créé en 1952, et de Nordefco, créée en 2009. Nordefco n’est pas une alliance militaire et ne se substitue pas à l’OTAN, mais elle permet le dialogue entre les cinq pays nordiques dans différents domaines de la défense, comme les opérations militaires ou la coordination des entreprises de défense des pays membres.

                Les exercices militaires sont de plus en plus fréquents dans le Nord, qu’il s’agisse de ceux de l’OTAN (Trident Juncture), de la Russie (Zapad), ou même de la Suède (Aurora 17). Cette multiplication des exercices, associée à une remilitarisation de la mer Baltique notamment de la part de la Suède, entraîne un regain des tensions dans la région.

L’activité militaire a augmenté dans la région ces dernières années, notamment à la frontière entre la Norvège et la Russie.

 
Illustration 1 article Jordane.tif

Les militaires finlandais s’entraînent entre autres avec des soldats suédois et norvégiens en 2019 dans le cadre de l’exercice Kalix (Photo de Kimmo Hiltula, Yle)

La Finlande, la Suède et la Norvège ont convenu ce mercredi 23 septembre de se fixer pour objectif commun le renforcement de leur coopération militaire, notamment dans les régions septentrionales. Les ministres de la défense de ces pays ont signé une déclaration d’intention à ce sujet. Cette déclaration n’est pas contraignante, elle ne fait qu’énoncer un objectif politique. Les ministres de la défense constatent que, dans leurs régions septentrionales, la collaboration est naturelle et les armées de l’air respectives font d’ores et déjà des exercices qui dépassent les frontières. Il s’agit donc d’abord d’identifier les situations où il serait possible de collaborer au début d’une crise ou d’un conflit. A cet effet, les dispositifs nationaux prévus par chaque pays sont revus pour faire face aux crises. L’objectif est d’améliorer la capacité et l’état de préparation en vue de réaliser des opérations militaires coordonnées dans des situations de crise ou de conflit. La coopération en matière de défense régionale que promeut la Finlande est inscrite dans le programme du gouvernement et dans le rapport sur la politique de défense.

Illustration 2 article Jordane.tif

Le ministre de défense Antti Kaikkonen (à gauche), le ministre de la défense norvégien Frank Bakke-Jensen et le ministre de la défense suédois Peter Hultqvist ont signé le mercredi 23 septembre à Lakselv, en Norvège, une déclaration d’intention entre ces trois pays. (Photo de Marita I. Wangberg / Ministère de la défense)


                Les dispositions de l’accord conclu aujourd’hui s’inscrivent également dans le contexte de la coopération nordique à plus long terme, à savoir le programme de défense nordique Nordefco. Ce programme vise à renforcer la coopération pour la défense nationale de chacun des pays et la capacité à conduire une action commune, y compris en situation de conflit. Ainsi, il a été convenu en novembre 2019 de déployer un système de transmission audiovisuelle protégé, ce qui pourra être utile dans des situations où les ondes GPS sont perturbées.


L’activité militaire a augmenté dans le nord


                Les ministres de la défense finlandais, suédois et norvégien ont signé aujourd’hui une déclaration d’intention à Lakselv, dans le Finnmark norvégien. Selon le ministre de la défense suédois Peter Hultqvist, le renforcement de la coopération conclu ce jour prend en compte la détérioration de la situation sécuritaire dans la région.

                L’activité militaire y a augmenté ces dernières années, notamment à la frontière entre la Norvège et la Russie. Les forces armées norvégiennes ont décidé de renforcer les troupes présentes dans la zone en créant une nouvelle unité spécialisée dans les opérations arctiques.  Des sous-marins russes se déplacent en mer de Norvège, à proximité de la côte ouest norvégienne. De même, les exercices de l’OTAN se déroulent plus près de la Russie qu’auparavant. Les avions de chasse de l’armée de l’air norvégienne ont volé avec un imposant bombardier B-52 américain pas plus tard qu’en juin dernier.

                Yle s’est rendu à la frontière entre la Norvège et la Russie l’automne dernier. Les experts ont alors fait état de l’augmentation de l’activité des armées et des services de renseignements à la frontière. Les tensions entre les grandes puissances sont de plus en plus perceptibles dans la région.

                Les ministres de la défense ayant signé la déclaration d’intention soulignent qu’il est dans l’intérêt commun de chacun des trois pays de renforcer la coopération en matière de défense dans le Nord. Selon le ministre de la défense, la déclaration d’intention n’a pas d’impact sur les relations entre la Finlande et l’OTAN. Le ministre de la défense finlandais, Antti Kaikkonen, a déclaré que l’appartenance de la Norvège à l’OTAN ne constitue pas un obstacle à un renforcement de la coopération défensive avec les autres pays nordiques.

                La Russie a critiqué à maintes reprises les liens avec la Norvège et l’OTAN ainsi que les exercices militaires de plus en plus fréquents, notamment en mer de Barents. Elle considère que les activités des Etats-Unis et de l’OTAN sont clairement dirigées contre elle.

Article original : https://yle.fi/uutiset/3-11559271

Rédigé par Kirsi Heikel, correspondante sur les pays nordiques pour Yle

Traduit par Jordane Liebeaux, remerciements à Marc Champion

Yle (abréviation courante de Yleisradio Oy) est un média de masse finlandais possédé à 99% par l’Etat finlandais.

Vocabulaire

  • Puolustusyhteistyö : coopération militaire

  • Sotilasoperaatio : opération militaire

  • Puolustusministeri : ministre de la défense

  • Ilmavoimat : armée de l’air

  • Jääkärikomppani : régiment expert en tactiques et équipements de la guerre arctique

  • Sukellusvene : sous-marin

  • Hävittäjä : avion de chasse

  • Pommikone : bombardier

  • Tiedustelupalvelu : service de renseignements