Illustration

Chine : Promouvoir la politique de « double réduction » et sa réalisation

Traduction de Louise MO, relecture par Mme LEGEAY-GUILLON.

C’est le premier semestre où les écoles primaires et secondaires sont sous le système de la politique

de « double réduction » en Chine (réduction de la charge des devoirs des élèves et de la formation

hors temps scolaire). À l’heure actuelle, à l’exception de quelques établissements où la rentrée est

décalée, la plupart des écoles primaires et secondaires, et les écoles maternelles commenceront

normalement l’école le 1er septembre.


Lu Yugang a souligné dans une conférence de presse du ministère de l'Éducation que : « Nous devons

faire de grands efforts pour renforcer et améliorer l’enseignement scolaire, veiller à ce que les

enseignants fassent de leur mieux et que les élèves apprennent bien. » 


Réduire considérablement le nombre d’examens


Les journalistes ont appris qu’afin de mettre en œuvre la réforme et les exigences de « double réduction », le ministère de l'Éducation a publié une note sur « Le renforcement de la gestion des examens dans les écoles d’enseignement ».


« À l'heure actuelle, certaines régions et écoles d'enseignement obligatoire sont sujet à problèmes importants tels que le nombre fréquent d’examens et leur difficulté, et le manque de leur efficacité, ce qui va à l’encontre de l’enseignement. Cela engendre une forte pression chez les élèves et du stress excessif lors de la préparation des examens, ce qui nuit à leur santé. Il est donc nécessaire de corriger ces problèmes. Lu Yugang a indiqué que les examens doivent servir à tester l’apprentissage et qu’il faut améliorer l'enseignement. À l'exception des concours d’entrée au lycée, les examens n’ont pas pour fonction de faire de sélection entre les élites.


Cette note demande clairement de réduire significativement le nombre d'examens. Les élèves de première et de deuxième année d'école élémentaire ne passent pas d'examens sur papier. Pour les autres niveaux, l'école organise un examen final chaque semestre pour chaque matière, un examen de mi-session peut être organisé pour le collège. Les localités ne sont pas autorisées à organiser des examens régionaux ou interscolaires pour les classes élémentaire et collège ; les écoles et les classes ne sont pas autorisées à organiser des examens hebdomadaires, des examens mensuels, des examens sur un chapitre ou d'autres types d'examens. Ils ne sont pas autorisés à tester les élèves en temps limité sous quelques formes que ce soit ou appellation. L'obligation de réduire drastiquement le nombre d'examens sera d'abord appliqué dans les zones pilotes de « double réduction » déterminées au niveau central et provincial.


La note annonce également que les résultats des examens doivent être utilisés de manière raisonnable et que l'examen de mi-semestre et de fin de semestre soient notés selon différents barèmes. Les résultats des tests ne donneront lieu à aucun classement ou annonce individuels. Il est interdit de séparer les classes en fonction des résultats des élèves, de disposer les places ou de les étiqueter en fonction des résultats des tests, les résultats des examens finaux et de mi-session de chaque semestre du collège ne doivent pas être liés au passage à l’année supérieure, etc.


Lu Yugang : "Pour mettre en œuvre la tâche de 'double réduction' entreprise par les écoles, il faut renforcer la gestion de l'enseignement, et la discipline de l'éducation et de l'enseignement doit s'appliquer strictement" 


Le ministère de l'Éducation exige qu'après le début du nouveau semestre, les écoles (de l'enseignement obligatoire) appliquent strictement les règles de faire cesser les devoirs répétés et punitifs concernant la mixité, ne pas créer des classes élitistes, et d’assurer une répartition équilibrée des enseignements. Mais également d’appliquer strictement le programme d'enseignement, d'augmenter ou de diminuer les heures de classe à volonté, modifier la difficulté des cours, ou ajuster la progression et ne pas utiliser les créneaux des cours pour ajouter de nouvelles leçons. Il est strictement interdit d'attribuer des devoirs aux parents. Il est strictement interdit de demander aux parents de vérifier et de corriger les devoirs de même qu’il est interdit de donner des devoirs punitifs, de demander aux élèves de corriger leurs devoirs. 


En outre, Lu Yugang a annoncé qu'au cours du semestre d'automne, toutes les écoles de toutes les régions réduiront sensiblement le fardeau des devoirs excessifs, amélioreront considérablement la qualité de l'enseignement en classe et renforceront la communication entre la maison et l'école.


Selon Hu Yanpin, inspecteur de premier niveau du Bureau de supervision de l'éducation du ministère de l'Éducation, la supervision de la « double réduction » est répertoriée comme le « projet n° 1 » des travaux de supervision de l'éducation en 2021, et la « double réduction » au premier rang des priorités et de la déployer.

Illustration : au centre 'Politique de Double-réduction', à gauche 'les cours extra-scolaires', à droite 'le fardeau des devoirs'.